Association Sportive Montmarault : site officiel du club de foot de MONTMARAULT - footeo

1936-1937

 Saison 1936-1937

 Une équipe de l'A.S.M.

1936

 


ROBIN, GEORGES, LABONNE, CLUZEL, DURIF, PIERRE
AUBERGER, BERTRAND, LOULIER, CHAPELLE, CHOPIN

 
Le football était bien en vie à la veille de la guerre. L'ambiance, à l'Amicale, était soutenue par le banquet de fin de saison et le bal, salle de l'Union. Des rencontres amicales contre les vétérans (les vieux) étaient organisées et, dans la sérénité, on réélisait le bureau sortant, la présidence au Dr Petit et l'ensemble trésorerie-secrétariat à Barathon. Après l'armistice de 1940, la jeunesse, désemparée, resta quelques mois sans penser au sport puis, sous l'impulsion de quelques passionnés, un bureau fut reformé avec à sa tête le dévoué P. Guillot et comme effectif une quinzaine de joueurs. Les déplacements de l'époque s'effectuaient... à vélo !
Tout au long de cette période, le foot-ball n'était pas structuré sur le plan départemental comme maintenant. Le calendrier se construisait au gré des relations particulières et, parfois, l'opposition rencontrée était sévère. Les chevronnés donnaient la leçon (les Aiglons Montluçonnais, Saint-Pourçain, les Diables rouges de Noyant, l'E.D.S.M.) mais la passion habitait les asémistes. Petit à petit les difficultés allaient s'amoindrir, les anciens pleins de talent (Loulier, A. Durif, Delaporte, Robin) encadrant les plus jeunes (Auberger, Dalodière, . Landriot, Chevalier, Cognet, Delfour).

           Une équipe séniors fut constituée la saison suivante, 1933-34, et un gendarme en retraite, Pontet, vint se joindre au groupe pour y prendre une part active de dirigeant. On ne gagna que deux fois (contre Boënat puis contre une réserve de Commentry) mais on s'occupait aussi des plus jeunes : une équipe minime partageait les joies des séniors et comportait la relève future...
          A partir de 1934, la jeune société s'organisera complètement, disputant des rencontres officielles, s'engageant dans le championnat de l'U.F.O.L.E.P. Un remarquable capitaine, Degoulange, directeur d'école à Blomard, allait faire du bon travail à l'A.S.M. qui se produisait alors route de Villefranche. L'année suivante on changeait encore de terrain, rejoignant la rue de l'Ane.
           L'arrivée de nombreux joueurs, tels que Lacarin, Minois, Jeanny, Picharles, Devaux, R. Robin, A. Robin, Pouleur, Mathé, Simonet, Gerry, Message, Lamoine, permettait de constituer deux équipes. On rencontrait Cosne, Saint-Eloy, Laval, Montjoie, Montaigut et Néris, une belle équipe qui disputa les 32è de finale de la Coupe de France. J. Cluzel fit une entrée remarquée au club alors que, les clubs se multipliant, on perdit des joueurs pour la saison 1936-37.
          Vint ensuite un premier exploit : l'A.S.M. remportait la Coupe de l'Allier après avoir éliminé l'Etoile Moulinoise, Bellerive et l'A.S. Montluçon. Il faut dire que de très bons joueurs s'étaient distingués, Delaporte, Fretet, et deux espagnols de grande classe, Andrès et Manolo.


Une équipe de Vétérans

 1937

 Debout : DEFRETIERE, BAYET, (MARTIN, Maire), MINOIS, ... ,MICHAUD, (PONTET, FERRANDON)
Accroupis : GIDELLE, Dr PETIT, DEGOULANGE, LANDRIOT, COGNET.

 

Aucun sondage

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 9 Joueurs
  • 5 Supporters